Défense des droits des personnes vivant avec l’autisme :L’Association SAK MAM en a fait son fardeau .

A l’instar des autres pays du monde entier le Burkina Faso a célébré ce 02 Avril la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme .
Une journée choisie par la communauté internationale , pour sensibiliser les uns et les autres de la maladie à l’autisme ,combattre l’exclusion faite aux personnes vivant avec cet handicap et de trouver des mécanismes adaptés pour leur insertion socio-professionnelle .
Au Burkina ,l’Association SAK MAM en a fait son chemin de bataille .
À l’occasion de cette journée l’Association SAK MAM a initié un cadre d’échange , de sensibilisation sur ce fléau au CENASA en projetant de films cinématographique de sensibilisation.

Une initiative positivement appréciée par Prosper BAMBARA représentant le ministre de l’éducation nationale le Pr Satnislas OUARO parrain de cette journée. «Je loue l’initiative de l’association Sak Mam, à travers l’organisation de cette journée de sensibilisation. Je tiens à rassurer les enfants et tous les acteurs que le gouvernement est conscient et sensible aux épreuves auxquelles vous faites face au quotidien. Aussi je m’engage à porter auprès du gouvernement les recommandations » a-t-il dit.

Pour la présidente de l’Assocoation SIRI /TRAORE LALAISSA ,les personnes autistes sont victimes de discriminations dans la société .
« Les promoteurs d’écoles, refusent de prendre nos enfants, malgré que nous, nous pouvons faire accompagner l’enfant par une prise en charge parce que nous savons effectivement qu’ils n’ont pas d’enseignants adéquats pour les prendre en charge» a-t-elle déclaré .

Elle ajoute de même que « Même l’école qui accepte de prendre l’enfant refuse de le présenter à l’examen.Ils se disent qu’il n’aura pas l’examen et que leur pourcentage diminuera. »

À l’entendre les promoteurs d’écoles ont déjà une idée arrêtée sur la personne de l’autiste . Une chose qu’on devait pas tolérer .
« L’ autiste est un être humain comme tout les autres ,par conséquent il doit jouir des mêmes droits que tout le monde sans discrimination.»
SIRI /TRAORE LALAISSA.

L’autisme peut se définir comme un trouble neurocomportemental qui apparaît très tôt dans la vie des enfants et perturbe leur développement social et personnel

Daouda SAWADOGO

ecalirinfo.net

admin9232

Articles similaires

3 commentaires sur “Défense des droits des personnes vivant avec l’autisme :L’Association SAK MAM en a fait son fardeau .

  1. Bonjour. J’ai un enfant autiste. Je veux savoir le siège de l’association SAK MAM ou un contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x

error: Content is protected !!