Situation sécuritaire dans les pays membres du Conseil de l’Entente : la 6e réunion annuelle des ministres en charge de la sécurité et des frontières penche sur la prévention de l’extrémisme violent dans l’Espace Entente.

Situation sécuritaire dans les pays membres du Conseil de l’Entente : la 6e réunion annuelle des ministres en charge de la sécurité et des frontières penche sur la prévention de l’extrémisme violent dans l’Espace Entente.

Présidium

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo, a pris part le vendredi 21 mai 2021 à Lomé au Togo, à la 6e réunion annuelle des ministres de l’espace du Conseil de l’Entente en charge de la sécurité et des Frontières. Sanctionnée par un communiqué final, la rencontre a placé la prévention de l’extrémisme violent au coeur des préoccupations de l’organisation sous-régionale et appelé à une synergie d’actions.

Placée sous le thème 《 Prévention de l’extémisme violent dans l’espace entente: Dynamiques d’appropriation par les Etats et perspectives》, la rencontre de Lomé s’est voulue une tribune de partage des différentes approches et réponses apportées par les Etats membres à la problématique de la menace grandissante de l’extrémisme violent au sein de l’Espace Entente. La prévention étant capitale dans les politiques et les moyens de lutte contre le phénomène, la rencontre a appelé les Etats membres à renforcer le dispositif pour en venir à bout. Mieux, elle a prôné un rapprochement du Conseil de l’Entente avec l’Initiative d’Accra qui intervient sur la même thématique en vue d’établir des synergies pour contrer la propension du terrorisme et de l’extrémisme violent. Les ministres ont pour ce faire, relevé la nécessité de renforcer la coopération sécuritaire entre les pays par le partage d’expériences et de bonnes pratiques de prévention ainsi que la mutualisation des efforts et des moyens et l’organisation d’opérations conjointes au niveau des espaces frontaliers.

Clément P SAWADOGO

La mise en œuvre des recommandations concernant la lutte contre la cybercriminalité, la gestion concertée des frontières et la coopération en matière de renseignements, participe de la volonté du Conseil de l’Entente à promouvoir un espace sécurisé. Cela passe également par la promotion de toute initiative de recherche de synergie avec les autres organisations sous-régionales en matière de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent dont les conséquences sont très visibles dans certains pays de l’espace avec la poussée du terrorisme.
La rencontre de Lomé qui s’est élargie au Ghana et au Mali, pays invités membres de l’Initiative d’Accra, a été précédée par celle des experts en charge de la sécurité et des frontières, tenue du 17 au 19 mai 2021.

Direction de la Communication et de la presse ministérielle

eclairinfo.net

admin9232

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x

error: Content is protected !!