Flambée des prix des produits de grande consommation : le ministère du commerce veut en finir avec le problème.

Flambée des prix des produits de grande consommation : le ministère du commerce  veut en finir avec le problème.
SG du MCIA

Notre pays connait dans ces derniers mois une flambée des prix de certains produits de grande consommation ,notamment les céréales .Cette tendance haussière est la résultante de la crise sanitaire qui touche le monde entier mais aussi en particulier de la situation sécuritaire que vit le Burkina Faso.

Afin de contrer cette flambée le gouvernement a entrepris des actions visant à limiter ses effets sur le pouvoir d’achat du consommateur.
En cette matinée du jeudi 01 juillet l’équipe chargée de la mise en pratique de ce programme était face à la presse pour faire le bilan de ses actions .

Principal conférencier du jour le Secrétaire du MCIA a indiqué que plusieurs efforts ont été faits pour en finir avec ce problème .
En effet il a été procédé à
-la suspension de la délivrance des autorisations spéciales d’exportation des céréales locales depuis fin 2019 ;
-de l’intensification des opérations de contrôle des prix des produits de grande consommation .Sur 13.559 commerçants contrôlés 444 n’étaient pas à jour .
-au relevé hebdomadaire des prix et des stocks en vue de s’assurer de la disponibilité des produits de grande consommation et de suivre la tendance des prix .
à la lutte contre les exportations frauduleuses et le stockage clandestin de ces produits .
-l’ouverture de 121 boutiques témoins au Sahel ,au Centre-nord ,au Nord et a l’Est du 30 mars au 28 juin 2021.
-la distribution gratuite de janvier à juin 2021 de plus de 30 000 tonnes de vivres aux personnes déplacées internes .
En plus de cela le gouvernement envisage renforcer ces actions par
-l’ouverture de 244 nouvelles boutiques témoins afin de couvrir toutes les communes du pays pour ravitailler la population en céréales à hauteur de 175.200 tonnes par an .
-la poursuite des efforts de mise en à la disposition des denrées alimentaires à des prix subventionnés et en quantité suffisante .
-de la fixation des prix des céréales locales
-l’intensification des contrôles pour faire respecter les prix fixés ,les poids et éviter également les spéculations pratiquées par certains commerçants
-le maintien de la mesure de suspension de la délivrance des autorisations spéciales d’exportation de céréales .

www.eclairinfo.net

admin9232

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x

error: Content is protected !!