Bouleversements politiques au Burkina Faso: Est-ce le printemps de la jeunesse?

Bouleversements politiques au Burkina Faso: Est-ce le printemps de la jeunesse?

Oui, à en croire la trajectoire des évènements sociopolitiques et même économiques au Burkina. En effet, après plus d’un quart de siècle de règne sans partage, Blaise Compaoré a été évincé du pouvoir par l’action d’une jeunesse engagée en 2014. S’en suit une transition interrompue par le coup de force du Régiment de sécurité présidentielle, lui-même interrompu par une coalition de jeunes civils et militaires. Un acte qui a permis l’avènement d’un pouvoir civil et démocratique piloté par Roch Marc Christian Kaboré. Après un premier mandat obscurci par des attaques terroristes de grande ampleur, il réussit néanmoins un deuxième mandat qui n’ira pas à terme. Un mandat entamé après l’élection présidentielle de 2020 qui a enregistré une candidature hors du commun : celle du jeune chercheur, inventeur, écrivain et entrepreneur à succès Silvère SALGA. À seulement 29 ans, ce jeune anticonformiste a osé défié l’ordre ancien en prétendant à la magistrature suprême. Bien que sa candidature ait été frappée par la limite d’âge , elle aura fait trembler un ordre sans fondement établi depuis des lustres. Celui du contrôle du pouvoir par de « vieux loups de la politique ».

À cette occasion, il tenu un discours qui fut gravé dans les livres d’histoire et dont la substance est : « ce n’est pas l’âge qui fait des exploits et il faut dépasser ce paradigme qui bloque le développement…à 29 ans, je pense pouvoir mettre toutes mes compétences au service de la nation. Le seul baromètre qui vaille, c’est la qualité d’une personne et son potentiel. Le reste c’est du folklore », comme pour citer Pierre Corneille qui dit : « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».
À sa suite et après le bref passage du lieutenant colonel DAMIBA, l’une de ses prophéties se réalise : le capitaine Ibrahim TRAORÉ, plébiscité par la population, préside à la destinée du pays des hommes intègres prêt à relever les gigantesques défis de la stabilisation et du progrès du Burkina Faso.
C’est donc le temps de cette jeunesse. À elle de prouver aux yeux du monde ce dont elle est capable !!!

Aboubacar Zoungrana

eclairinfo.net

moderateur modrateur 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x

error: Content is protected !!