Journée mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : Le message du CEID

Journée mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : Le message du CEID

Ceci est une Déclaration DU CLUB D’ENGAGEMENT POUR L’INNOVATION ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE A L’OCCATION DE LA SEMAINE MONDIALE DE L’EDUCATION AUX MEDIAS ET A L’INFORMATION (EMI) 2022

Célébrée chaque année, la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information (EMI) 2022 est accueillie par le Nigeria du 24 au 31 octobre à travers ses deux événements phares, la Conférence EMI et du dialogue interculturel et le Forum de l’agenda des jeunes. Placée sous le thème : « Favoriser la confiance : un impératif de l’Éducation aux médias et à l’information, l’UNESCO et l’Alliance pour l’éducation aux médias et à l’information appellent à l’organisation de manifestations locales dans le monde entier afin de promouvoir les liens entre l’éducation aux médias et à l’information et l’ensemble des disciplines et des professions.

La semaine mondiale de l’EMI 2022 se concentre sur la confiance et la solidarité en ce qui concerne les personnes, les médias, les plateformes numériques, les gouvernements, le secteur privé et les organisations non gouvernementales. Elle met en lumière certaines actions prometteuses liées à l’éducation aux médias et à l’information au cours de l’année écoulée, ainsi que la manière dont l’éducation aux médias et à l’information contribue à nourrir la confiance et à combattre la méfiance.

Ainsi, le Club d’Engagement pour l’Innovation et le Développement Durable (CEID) qui a toujours milité pour une utilisation responsable des médias, en particulier les médias sociaux, voudrait réitérer son engagement à poursuivre cette mission surtout dans un contexte nationale marqué par des actes d’incivismes multiformes et de lutte contre l’extrémisme violent. A travers notre « Projet d’éducation aux médias sociaux et à la citoyenneté » lancé en mars 2022 avec la formation de 41 volontaires pour l’actionnariat citoyenne, le CEID veut contribuer efficacement sur le terrain à l’éducation des jeunes afin de leur permettre d’utiliser avec discernement les médias sociaux de manière critique et créative tant dans la vie professionnelle qu’académique. Mais également, de susciter en eux le patriotisme à travers les actions participatives, citoyennes et volontaires pouvant propulser le développement local dans le respect des valeurs de notre société. L’école considérée comme un lieu où se greffent la cellule familiale et le milieu communautaire, constitue de ce fait l’endroit privilégié pour l’exécution efficace du projet.
En marge de cette Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information, nous nous proposons alors d’ouvrir la voie à une réflexion sur l’éducation interculturelle aux médias et à la citoyenneté articulée autour d’une approche pluridisciplinaire de concepts. Mais aussi, d’accentuer nos actions de sensibilisation partout où besoin il y’a.
C’est une fois de plus, l’occasion pour nous d’inviter nos dirigeants à faire de l’éducation aux médias et à l’information, une priorité dans la politique de gouvernance car « l’éducation est le logiciel de l’ordinateur central qui programme l’avenir des sociétés et une société qui renonce à prendre en charge sa jeunesse et à la doter des outils d’une promotion optimale, enterre son propre avenir », disait Joseph Ki-Zerbo

Le Coordonnateur
Bernabé GANsONRE

 

moderateur modrateur 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x

error: Content is protected !!