Retard dans la proclamation des résultats des concours session 2022: Bassolma Bazié veut ‹‹situer les responsabilités››

Retard dans la proclamation des résultats des concours session 2022: Bassolma Bazié veut ‹‹situer les responsabilités››

Évoquer les problèmes liés au retard dans la publication des résultats des concours session 2022 et proposer des solutions pour les sessions à venir, c’est l’objet de la conférence de presse ténue ce 15 novembre par le ministre Basolma Bazié.

En termes de difficultés, Basolma Bazié évoque non seulement des contraintes financières mais aussi des problèmes techniques encourus.
‹‹ Avant le début des travaux, il faut aussi noter que nous avons été confrontés à un surenchérissement des prix proposés par le prestataire. Le montant initial proposé était de 1 500 000 000 FCFA HTVA (Il était de 595 000 000 FCFA TTC en 2019 et 377 000 000 FCFA TTC en 2021) et il a fallu des négociations âpres pour arrêter le montant à 390 000 000 FCFA HTVA. Cette négociation et la conclusion du contrat nous ont aussi pris au moins 2 mois. […] Dès le lendemain de ma première prise de fonction, le 9 mars 2022, il m’a été annoncé, la perte de 9 ordinateurs portables, dans la salle de scannage des copies. Encore, le 5 mai 2022, il a été constaté de nouveau, la perte de 2 ordinateurs portables, dans la salle de traitement des résultats, à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM)>> a t-il souligné.

En ce qui concerne le retard occasionné par la correction électronique des copies et la proclamation des résultats des concours, il le justifie par des difficultés techniques rencontrées.
‹‹Cependant, force est de constater toujours un retard lié à la correction électronique des copies des candidats. Cette situation résulte d’un problème technique soulevé par le prestataire commis à cette activité par l’Etat. […]Avant le début des inscriptions aux concours de la session de 2022, des travaux d’amélioration de la plateforme e-concours ont été effectués, sur la demande du prestataire accrédité par l’Etat, d[…] il convient de relever que malgré les efforts consentis par l’Etat, il a été constaté que les candidats ont eu des difficultés, lors des inscriptions en ligne, toute chose qui a eu un impact sur la suite de l’activité de l’administration des épreuves des concours›› a t-il laissé entendre.

Pour le compte des solutions entreprises, afin de garantir une gestion transparente, dans l’organisation de ces concours, Bassolma Bazié et son staff entendent exiger:
– un bilan sans complaisance au cours du mois de novembre des moyens humains, matériels, financiers et organisationnels des concours ;
– un audit complet sur la plateforme e-concours ;
– une réflexion urgente sur la réappropriation de la plateforme et sa gestion domestique par nos techniciens.

Par ailleurs, il n’a pas manqué de saisir l’occasion pour reconnaître la patience des candidats et les a rassuré que les mesures nécessaires seront entamées pour délibérer des résultats justes et crédibles. ‹‹ D’ores et déjà, je tiens à saluer la patience des candidats. Je puis les rassurer, en ce qui nous concerne, que toutes les dispositions sont prises pour parer à toutes éventualités et faire prévaloir la justice et la crédibilité sur les résultats des examens et concours >> a t-il soutenu

admin9232

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x

error: Content is protected !!